lundi 8 septembre 2014

Habla español or sprechen Sie Deutsch?

Je t'explique, il y a plusieurs sortes de collèges:
ceux où tu es déjà content d'apprendre une première langue en 6ème mais pour une deuxième, il faut attendre la 4ème (tu me suis là?),
et il y a les collèges, comme le mien, où tu peux, dès la 6ème, partir à l'assaut de 2 langues vivantes.


C'est bien la première fois que je suis heureux d'avoir une matière en plus!

Oui, parce que je compte bien explorer le vaste monde quand je serai plus grand,
ET résoudre tous les problèmes à l'ONU aussi,
ET mettre fin aux guerres, aux famines, aux tsunamis tant que j'y suis.
Alors, plus il y aura de gens sur cette planète pour me comprendre, mieux ce sera. 
Enfin, disons que c'est l'idée.

Le hic, c'est que moi, en plus de l'anglais, je voulais faire de l'espagnol. Claro que sí!
Mais Papa et Maman n'étaient pas du même avis...


Ces malins m'ont sorti toutes les excuses possibles et imaginables.
- On a fait allemand, avec ton papa. On pourra t'aider.
- L'Allemagne, grande puissance économique, bla bla. Il vaut mieux parler allemand.
- De toutes les façons, les plus forts font de l'allemand. Ça te tirera vers le haut.

Bien sûr, je n'ai besoin d'être tiré nulle part, je me contrefiche du commerce extérieur européen et jusqu'à présent, je me suis toujours très bien passé de leur aide.

Je leur aurais bien sorti aussi la super théorie de Saad, comme quoi «les enfants se doivent d'emprunter des chemins différents ».
«Si Magellan avait fait comme ses parents, on croirait encore que la Terre est plate.»

Mais, sur le coup, j'avais quelque chose de bien plus important à obtenir (le droit de télécharger la démo du prochain Skylanders Trap Team. Oui, je sais, c'est lâche) et je ne voulais pas gâcher mes chances de succès.

Alors, j'ai opté pour la solution compromis.
Ok, je fais de l'allemand. Un an. Un seul. Si ça me plaît, roule ma poule, on continue comme ça. Mais si ça me broute trop le système, je change l'année prochaine!



Ce que je n'avais pas prévu, c'est que je serais bien le seul dans tous les copains à céder sur un truc pareil. Tous les autres ont filé en espagnol. Por supuesto.
Enfin, tous. Non.
Tous sauf... Léonore.

Qui avait l'air trop contente de me voir quand je suis rentré dans la classe pour le premier cours.
Et qui m'a tout de suite libéré la place pour que je m'installe à côté d'elle.
Danke schön!

Quand j'ai raconté ça à Violette, elle a ricané et m'a dit « Quand je pense que ma mère voulait que je fasse latin ! »
Ça n'avait rien à voir avec la choucroute, mais j'ai ri aussi. Parce que je suis d'accord avec elle, quitte à apprendre une langue disparue, autant apprendre le Klingon ou le Noir Parler du Mordor. Non ?
(Ash nazg durbatulûk, ash nazg gimbatul...)












Previously dans Moi Timothée,

dans Quelques grammes de musique,

et juste à côté,


Rendez-vous sur Hellocoton !

3 commentaires:

La vie de Selky a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
La vie de Selky a dit…

Oh pinaise le latin, j'en ai fait un an (ou deux)(cervelle de moineau) au collège... Quelle horreur...
Courage pour l'allemand, j'en ai fait de la quatrième à la terminale et aujourd'hui je serai incapable de tenir une discussion (mini soit-elle) ou bien juste de demander mon chemin ou d'aller acheter le pain...
Et puis les voyages scolaires en allemagne, comment dire... mes amis se sont davantage éclatés en espagne quoi...
Pour ce coup là Tim, j'étais de ton côté :P
Mais la solution choisie est raisonnable !! Bises

(ça veut dire quoi ta dernière phrase?)
(hashtag c'est pas allemand? pitètre non? je sors)

Timothée a dit…

C'est du Mordor :)
"Un anneau pour les gouverner tous, un anneau pour les trouver. Un Anneau pour les amener tous et dans les ténèbres les lier."

(Tolkien for ever!)