vendredi 12 septembre 2014

Sur ma vitre, une sauterelle

Elle s'est endormie mardi,
en fin d'après-midi,
très certainement épuisée
d'avoir chanté tout l'été.

On la sent prête à bondir, à danser, à ricocher.
Mais elle s'attarde un peu,
un jour, puis deux,
pour profiter de cette fin d'été
qui s'éternise et la grise.


3 jours maintenant qu'elle est immobile.
À la voir comme ça, elle paraît si paisible.
Un peu pâlie peut-être, un peu raidie aussi.
Et moi qui la croyais assoupie!

Car ce cruel sommeil la garde pour lui,
sûrement dévoré par la jalousie. 
Pour elle, il n'a pas prévu de réveil.


Sur ma vitre, une sauterelle
dort d'une sieste éternelle.
Ce serait donc ça, la fin d'une vie?
Ça me donnerait presque envie.









Previously dans Moi Timothée,

et dans Quelques grammes de musique,
LITTLE LION MAN


Rendez-vous sur Hellocoton !

7 commentaires:

Kmyou a dit…

Quel plaisir de te lire des le matin Timothee. Tu m'a projeté ailleur de ce bureau triste pendant cette lecture. MERCI

Timothée a dit…

Mais, de rien! Je suis ton humble serviteur! ^^

La vie de Selky a dit…

Quelle belle ode à la vie, à la mort, à la sauterelle !!!
Il est beau ton nouveau blog Tim, trop la classe, je t'envie de ce fond d'écran trop chouette !!!!!!! Toptop

Timothée a dit…

Merci Selky!
(j'en connais un qui a beaucoup travaillé ce fond et à qui ça fera très plaisir...)

etvoilaltravail a dit…

HAHA, je suis tombé sur toi via LE GBA. Et j'aime bien :D

Timothée a dit…

Hé, hé! Bienvenue !!

Romain Grandjean a dit…

Merci beaucoup :D