jeudi 8 janvier 2015

Pas ce soir (#CharlieHebdo)

La porte a claqué, on a tous sursauté.
Papa venait de rentrer. Lui, qui avance toujours à pas feutrés !
Il avait l’œil sombre et la barbe tremblante. On le reconnaissait à peine.

Maman s'est avancée vers lui. J'ai remarqué une drôle d'expression sur son visage.
Sans rien dire, ils se sont pris dans les bras.
Je me suis demandé quelle terrible nouvelle ils nous annonceraient au dîner.

De son côté, Mael avait repris le cours de ses activités. Il jouait tranquille avec ses croisés.
  • "Papa, viens voir! C'est la bataille finale ! Tu peux m'aider ?"
  • "Non, pas maintenant, Chaton."
  • "Ste plaîît ! Papaaa ! J'arrive pas à lui remettre son épée."
  • "Son épée ? Son épée ?! Mais, on peut pas faire ça, bon sang ! On peut pas faire comme si de rien !"
Papa regarde Maman, désespéré. "Et le gosse qui joue à la guerre ! Mael, tu peux pas jouer à la guerre. C'est pas un jeu, c'est pas drôle, c'est pas une aventure."

Il s'approche de lui et s'accroupit à ses côtés. Il a encore son manteau.
"La guerre, en vrai, c'est une boucherie. Il n'y a pas de charge héroïque, de tactiques, pas de gloire, pas d'honneur. La guerre, c'est fusiller un mec dans le dos et se barrer en courant, c'est balancer des drones de loin, torturer des malheureux, exécuter des artistes. Tu peux pas jouer à la guerre, Mael.
Et encore moins, celle-là !"

Il balance un chevalier rouge et blanc, qui s'échoue, pathétique, sur le flanc.
"Religion de mes fesses !"

Il se tait brusquement. Pendant quelques instants, il n'y a plus rien dans le salon que l'ombre du discours puis le silence de Papa.
  • "Alors Papa, tu lui remets pas son épée ?"
  • "Non, mon Mael, pas ce soir."




Previously dans Moi Timothée,


Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

La vie de Selky a dit…

Non pas hier soir, pas aujourd'hui non plus... Et demain Tim??
Hein Demain....
Selky flippe...

Nicool a dit…

D'accord avec toi Selky, le vrai challenge, c'est demain.