mercredi 15 octobre 2014

Le Mercredi, on culture les petits - La Première fois...

La première fois que j'ai entendu parler de ce livre, je me suis dit que le titre était vraiment joli.
La première fois que je l'ai tenu, j'ai trouvé la couverture vraiment réussie.
La première fois que je l'ai lu, j'ai voulu le relire.
La première fois que Maman l'a lu, elle a pleuré.
Et on l'a recommencé.


Ce livre est un trait d'union entre les générations, un hommage au cycle de la vie (sans Elton John et sans Simba!).
On y suit une petite fille de sa naissance au tout début de sa vie de jeune maman et on découvre à chaque page toutes ses «premières fois», les découvertes, les apprentissages, les rites de passage...
C'est vraiment très, très chouette.

Mais celui qui en parlera le mieux, je pense, c'est son auteur, lui-même, Vincent Cuvellier en personne, qui malgré son emploi du temps surchargé nous fait l'immense plaisir, aujourd'hui, de répondre à quelques questions.
_______________________________________________

Bonjour Vincent et bienvenue! Je sais que tu dois filer alors je vais faire vite. Comment t'est venue l'idée de ce livre? Le très beau titre "La Première Fois que je suis née" a-t-il été le point de départ de toute l'histoire?
Oui, tout à fait, c'est le titre qui m'a donné l'idée du livre. J'ai eu l'idée en dormant...





Connaissais-tu Charles Dutertre avant de travailler avec lui? Prévoyez-vous un autre projet ensemble?
On avait déjà fait quelques livres ensemble. Mais notre collaboration est maintenant terminée.

As-tu eu l'occasion de lire ton livre à un enfant? Si oui, quelle a été sa réaction. (nous, on l'a relu direct!)
Ah ben oui, forcément... Je le lis très souvent en public... Comme je fais exprès d'écrire de façon très orale, mes livres sont faits pour être lus à voix haute.

C'est vrai que ça s'entend!
Cette histoire se lit vraiment comme un lien entre enfants et parents. Était-ce volontaire de ta part?

Non pas vraiment. Pour moi, un livre c'est un livre, pour enfants ou pas... Chacun trouve ce qu'il veut dedans... Tu sais, pour moi c'est un livre qui a déjà 8 ans, qui a pas mal bougé, avec des adaptations, des traductions. Comme on dit, c'est un livre qui m'a échappé, et je ne fais rien pour le rattraper!




Ce livre est très populaire, chez toutes les personnes qui le connaissent bien sûr. Es-tu particulièrement fier, toi aussi?
Ou préfères-tu d'autres de tes écrits, comme "Tiny Boy", "Petit Barbare", "La Tête en Vacances" ou encore la série des "Émile"?
C'est mon métier, voilà tout. Des fois, j'y arrive, des fois pas... Mettons que "La Première Fois..." a du succès, ce qui change ma vision dessus. J'ai tendance à aimer un livre de moi qui marche, ne serait ce que parce que ça me fait manger... 

Au niveau de l'écriture pure, je préfère "L'histoire de Clara" qui est peut être mon préféré, parce que le plus dur à écrire. J'aime bien aussi "Le temps des marguerites", "Les socquettes blanches" ou "Les 12 sœurs Flûte" ou aux éditions Rouergue "La chauffeuse de bus" ou "Ma tronche en slip".


Tu sais, à chacun de mes livres, j'essaie de trouver un truc en écriture, d'aller un peu loin à chaque coup dans la décontraction de ma plume...
"La Première Fois..." m'a permis d'apprendre à faire des albums, à quitter un peu mon écriture d'avant, très 'petit nicolesque". Disons que j'ai flirté avec la forme poétique, qui est un des genres les plus casse-gueules au monde...
Mais après, le but du jeu, c'était de ne plus faire des livres comme "La Première Fois..." parce que j'allais me retrouver catalogué dans un style.


Pour finir, parce que je suis curieux quand même, "La Première Fois que je suis née", était-ce le fruit d'un long travail ou au contraire l'as tu écrit d'une traite, d'un jet?
Je l'ai écrit en 6 ou 7 fois, dans un petit carnet, sur les bords de l'Erdre, à Nantes où je vivais avant. Je faisais 5 ou 6 phrases et j'allais me recoucher...


Excellent!
Merci mille fois, Vincent, d'avoir bien voulu répondre à mes questions.
Tu m'as l'air très pressé, je ne te retiens pas plus longtemps.




______________________________________________________

De toutes les façons, moi aussi, je dois y aller. Je suis en retard pour mon cours de maths!
Mais on se retrouve très vite pour un autre numéro de Le mercredi, on culture les petits, avec encore plein de belles images, de jolis livres et de chouettes invités!
@ tchao, l'ami!











Previously dans Moi Timothée,

dans Quelques grammes de musique,

et dans Le mercredi, on culture les petits,


Rendez-vous sur Hellocoton !

2 commentaires:

La vie de Selky a dit…

J'aime beaucoup ces interviews du mercredi, tu en as d ela chance de voir du beau monde comme ça Tim ! Et puis ce livre a l'air très doux et chouette, tu me donnes envie !!
Allez je filossi viouuuuuu !!

Timothée a dit…

Super si ça t'a fait envie, Selky!
PS : le beau monde, je ne le vois pas encore IRL. Mais j'adorerais, oui!
PS2 : j'ai écrit IRL pour que tout le monde comprenne, mais je préfère AFK.